• Christkindel

    L'Enfant Jésus reste longtemps invisible du fait que ce sont les parents qui distribuent les cadeaux en disant que c’est le Christkindel qui les a apportés durant la nuit. Toutes religions confondues, tout le monde adopte cette coutume.

    En 1666 on tente de l’interdire suite à des désordres causés par des jeunes gens déguisés.

    En 1737, on en reparle dans un décret officiel. De plus, on le dit accompagné du Hans Trapp.

    L’enfant Jésus est un garçon, et pourtant le Christkindle (ou Christkindel) alsacien est toujours une femme déguisée, vêtue de blanc. On ne voit pas son visage. C’est seulement à partir du milieu du XIXème siècle que, dans certaines régions, son visage est à découvert. Il porte, alors sur la tête, une couronne simple ou garnie de bougies. Quoiqu’il en soit, voilé ou non, le Christkindel se manifeste la veille de Noël.

    Ayant pris la place de Saint Nicolas, c’est lui qui récompense les enfants sages, il distribue les cadeaux. Souvent, un âne chargé de présents, l’accompagne. Son acolyte, le Hans Trapp, cherche et punit les enfants méchants et désobéissants.

    Christkindel

     

     

    N.B. Les photos qui illustrent ce blog ont été prises durant la période des marchés de Noël  à Colmar, Kaysersberg et Riquewihr. Elles sont copyright ©

    Christkindel selon Hans Matter